Une enseignante du primaire expulsée de son logement

Imprimer
Catégorie : Flash infos
Date de publication Écrit par Super Utilisateur

Une enseignante du primaire expulsée de son logement

L’enseignante de l’école « Frères Brahmi » de Béjaïa vit une situation des plus critiques. Veuve et mère de trois enfants, Madame Yasmina RAHLI, à la veille de son départ en retraite, se retrouve dans la rue, suite à son expulsion du logement qu’elle loue auprès d’un particulier. N’ayant aucune autre alternative, elle occupe une classe dans son propre établissement scolaire en attendant son relogement par les autorités concernées. Le Bureau du SETE WB et ses collègues lui apportent quotidiennement un soutien indéfectible. Les membres du bureau du SETE WB ont saisi et sensibilisé, dès le premier jour, le premier responsable du secteur qui a entrepris des démarches auprès du Wali et des autorités locales. Victime d’un tour de passe-passe, cette enseignante, qui a obtenu un logement de fonction au niveau de l’école « Les treize martyres » de Béjaïa, sur décision d’une commission de la Direction de l’éducation de la wilaya de Béjaïa, a eu la surprise de voir son logement attribué, en parallèle, quelques temps plus tard, à un autre enseignant de la commune de Mellala. Malgré maintes interventions et plusieurs démarches entreprises, notamment un dépôt de plainte auprès du tribunal de Béjaïa, aucun solution favorable n’a été trouvée. Le SETE WB organisera incessamment une assemblée générale des délégués syndicaux du chef lieu de la wilaya pour débattre de cette situation.


pas d'info
pas d'info
Aujourd'hui est :17, 10, 2017. Copyright SETE- Mise en ouvere K.SOUADIH - Design basé sur freshjoomlatemplates
Copyright - SETE -

©

Joomla template poker